8ème édition de Lyon BD: 15 & 16 juin 2013

Première participation à Lyon BD pour l'équipe de Cambrousse où étaient présents: David Rappeneau, Xavier Lissillour & Florian Hien.
L'espace fanzine était situé dans un lieu magnifique et prestigieux, à savoir: la cour de l'Hôtel de Ville. Sauf que de l'extérieur du bâtiment, en terme de communication visuelle, quasiment aucun élément ne montrait qu'il y avait un espace Bandes Dessinées indépendantes & fanzines dans l'Hôtel de Ville. Il fallait d'abord passer par une petite porte surveillée par un vigile où il fallait montrer patte blanche (entrée 5€) puis passer par la cour du commissariat, monter les escaliers (d'en bas impossible de nous voir) pour enfin tomber sur la cour de l'Hôtel de Ville où étaient disposées les tentes fanzines.
Il aurait été judicieux de mettre des panneaux et fléchages à l'entrée de l'Hôtel de Ville signifiant qu'il y avait un espace BD à l'intérieur et d'être accueilli non pas par un vigile du commissariat mais plutôt par les bénévoles avec leurs t-shirts BD Lyon où ils auraient distribué le programme du festival. Il aurait fallut également ouvrir en grand les grilles de l'entrée de l'Hôtel de Ville, ça aurait fait moins "sélect" type boîte de nuit et surtout de proposer aux visiteurs une entrée gratuite.
Qui aurait envie de payer 5€ pour découvrir des livres et des auteurs inconnus? Surtout que l'espace fanzines était à l'écart géographiquement du reste du festival Lyon BD alors pourquoi devoir montrer son pass du festival pour rentrer?
Ce qui fait qu'en tant qu'exposant, en plus de ne pouvoir rencontrer qu'une poignée de visiteurs, on n'a même pas la chance de pouvoir profiter du véritable festival et de rencontrer les auteurs présents.

De plus, le peu de visiteurs présents étaient dans l'incapacité de rester pour regarder nos productions ou discuter avec nous car notre chapiteau était en plein soleil. Les livres ont d'ailleurs souffert de cette chaleur et que dire des posters qui s'envolaient au moindre coup de vent.

Seules réjouissances, revoir les toujours cools: Gilles Rochier & Renart et profiter du buffet du samedi soir qui était bon et copieux en sirotant de la bière argentine...
Et un grand merci à ceux qui ont pris le temps de converser avec nous malgré la fournaise, on pense notamment à la solaire dessinatrice: Virginie Dolle.
Merci aussi à l'équipe de bénévoles qui venaient régulièrement nous amener de l'eau et prendre la température, voir si on ne manquait de rien. Malheureusement si, on manquait cruellement de visiteurs et ce même en ayant le dimanche fait l'effort d'emprunter une table au commissariat pour déplacer le stand à l'ombre.

Il en résulte un four monumental, dans tous les sens du terme: vente et chaleur!























































































































































 




Compte-rendu: Florian Hien, Xavier Lissillour & David Rappeneau.
Crédits Photos: Florian Hien, Xavier Lissillour & David Rappeneau.